4.3 - Animations pédagogiques

A savoir 

• L’animation avec ce public est abordable même sans formation particulière

• Les groupes sont accompagnés de personnel éducatif compétent qui veille au confort des personnes et peut épauler l’animateur

• Les personnes seules sont souvent très autonomes et s’apparentent au grand public

• Attention au regard et à la parole, se comporter normalement mais en prenant le temps

• Éviter les termes tels que « les handicapés » ou « les déficients » qui réduisent la personne à son handicap. Parler plutôt de personnes « en situation de » ou « atteintes de » ou « souffrant de », elles y sont très sensibles

• Tenir compte de la fatigabilité, de la lenteur de déplacement, de la grande sensibilité au froid

• Proposer des activités variées, avec des pictogrammes simples et cohérents, une signalétique colorée

• Prévoir des maquettes manipulables, des activités de découverte basées sur le toucher, le sonore, le visuel qui seront modulables pour tous les publics

• Utiliser au maximum les supports pédagogiques offerts par la nature et qui sollicitent tous les sens (chants et cris des animaux, toucher et odeur des matériaux, différences de texture des végétaux, des plumes, des poils, utiliser le marcher pieds nus, etc) permettant à chacun d’entrer véritablement en contact avec elle.

Expériences : démarches pédagogiques

mise à jour: 24/01/2013

 


 

Visite du PNP © Louis Jouve - PNP

 

Il est tout d’abord primordial de bien choisir le site : il doit présenter toutes les garanties de fiabilité et de sécurité nécessaires. Un site présentant le label Tourisme et handicap est très fortement recommandé ; c’est une garantie pour les usagers comme pour les animateurs.

Bien choisir le moment. Les personnes en situation de handicap sont de manière générale plus fragiles et plus sensibles à des conditions météorologiques délicates, ainsi le vent, le froid, l’humidité peuvent être ressentis de manière accentuée et empêcher les usagers de profiter de l’activité proposée. Ne pas hésiter à reporter en cas de changement de temps. Si cela n’est pas possible, on peut prévoir une animation intérieure qui reposera sur une documentation simplifiée et ludique.

L’animation auprès des personnes en situation de handicap moteur

  • main courante, espace aéré de circulation
  • possibilité de prêt de fauteuil adapté revêtement si possible en dur et plat, bien balisé, avec des portes larges
  • ascenseur ou rampe d’accès avec paliers de repos
  • panneaux homogènes et à bonne hauteur sur l’ensemble du site
  • attention à l’engourdissement, au froid, aux positions inconfortables

L’animation auprès des personnes en situation de handicap mental

  • prévoir des documents de visite adaptés, attractifs et ludiques
  • proposer une visite simplifiée avec des maquettes et des objets manipulables
  • proposer des documents avec des gros caractères et abondamment illustrés et colorés
  • prévoir une signalétique simple présentant des contrastes de couleur, s’assurer de la possibilité d’une circulation autonome et sécurisée (attention aux plans d’eau par exemple)
  • réduire le temps des séquences

L’animation auprès des personnes en situation de handicap visuel

  • utilisation de gros caractères sur les panneaux et documents, du braille (mais peu de personnes en situation de handicap visuel peuvent le lire) et d’audioguides*
  • prévoir des maquettes manipulables, des moulages, des plans en relief
  • attention à ce que l’éclairage ne présente pas de risque de reflet ou d’éblouissement
  • signaliser les obstacles au sol par un guidage, une main courante, des couleurs contrastées
  • privilégier les visites tactiles et ludiques
  • attention aux obstacles à hauteur de visage (panneaux suspendus, extincteurs, etc)

L’animation auprès des personnes en situation de handicap auditif

  • prévoir une signalétique adaptée et un système d’aide à l’audition
  • attention aux bruits de fond
  • associer systématiquement le texte à l’image et bien articuler, réduire la longueur des textes
  • posséder si possible un rudiment du langage des signes
  • prévoir un système d’alerte visuel et clignotant en intérieur
  • proposer des panneaux homogènes sur l’ensemble du site

 

Table des matières